La nuit le jour :

Une main angélique descendu du ciel , me touche m’endors et m’ensorcelle ..

M’élève du fin fond des abimes jusqu’en haut des cimes … arriver au plus haut point au monde , je ne vis que des nappes blanche radiante et éclatante mouvante et rassurante , une lumière bien claire m’enveloppe d’une chaleur précaire , brule mes yeux d’une agréable sensation et me dénude de tout stress et concentration , flottant sur un doux lit nuageux , rien ne vaut un sommeil heureux , prés de la nature ensoleillée , au matin d’une nouvelle journée….

L’écume du soir , est telle un miroir noire sombre sans pénombre d’hombre , Poussé par nos yeux a prendre une surface du grand mystérieux ciel et a lui porté un admirable regard éternel ,poussé par le besoin de contempler l’incroyable et penser a l’imaginable ! Un ciel illuminer de feux d’artifice qui sont pour le compte du bien des édifices : crée pas une actrice appelé mère nature la tutrice , qui en traversant , a mis au monde des transcendants ! des maillards d’étoiles d’un vif lumineux , de soleils aux rayons chaleureux , d’astéroïdes d’enivrement nuageux , de comètes d’un solide rocheux , d’amas de nébuleuse formant des galaxies d’une largeur infinie et d’une grandeur in-transcrit ! Que cela représente pour un homme tout petit …. aux yeux flétrie , a l’importance mal compris …..

 


Autres articles

Répondre

julielescroc |
spiemma |
Wounded Heart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mots ecrit pour apaiser les...
| Mes poèmes qui retrace ma vie
| Précataclysmisme et autres ...